Cercle chantant 

Un peu d’histoire .. 

Le “ cercle chantant ” est issu d’un art tribal destiné à rassembler une population par le chant. Un chant guidé par l’aîné de la tribu, à partir d’une note, et la faisant évoluer de voix en voix.
La rencontre des voix et des regards, l’harmonie naissant de cette rencontre, et le chant ininterrompu durant un temps illimité, permettent une rencontre plus profonde (notamment entre générations), un apaisement, voire l’émergence d’autres façons de se parler ensuite ...

Aujourd’hui .. 

Bobby McFerrin (et quelques autres) perpétuent ce principe en en respectant les fondements.
Il s’agit aujourd’hui de constituer un cercle de personnes souhaitant chanter ensemble, sans expérience requise ou connaissance du chant, quelles que soient les motivations de chacune et chacun, et acceptant d’être guidées par une, deux ou trois personnes se relayant durant un temps souvent indéterminé pour nourrir le chant (Minimum 20 à 30 minutes. Mais certains cercles peuvent durer des heures). 

Cette pratique, accessible à toutes les voix, constitue une excellente manière de dédramatiser le chant, le fait de chanter. Il n'est pas nécessaire de "savoir". Il est seulement question de se faire du bien, de se faire plaisir et de partager cela.


En pratique .. 

le guide propose un motif rythmique ou mélodique à quelques personnes puis, à quelques autres, un deuxième motif s’harmonisant au premier, et ainsi de suite jusqu’à 4 ou 5 voix. Une polyphonie improvisée, en somme, qui continue de se construire, évoluer, se transformer tant que le guide est inspiré. Puis il passe le relai à une autre personne qui va conduire le groupe dans d’autres directions pour créer un chant qui évolue sans cesse. 

Le cercle peut aussi se transformer en un chœur soutenant quelques instants les improvisations de solistes successifs, de la voix d'un.e conteur/conteuse, etc.

A des fins pédagogiques, le cercle peut devenir un outil initiant à l'art de la composition immédiate et au développement de l’écoute dans les trois déclinaisons suivantes : 

-  Ecoute de son propre chant (le guide répète pour lui-même son motif rythmique ou mélodique avant de le transmettre à une partie du groupe). 

-  Ecoute des autres voix rassemblées (pour permettre un développement harmonieux et structuré de la polyphonie). 

-  Ecoute de la synthèse de l’ensemble des voix, du résultat de la polyphonie en cours.